Donner une bonne impression avec la règle des 4x20


Que pense-t-on de moi ? Comment faire bonne impression ?

Ces questions son légitimes quand une relation ne se passe comme nous l'aurions souhaité. Mais comment cette situation a-t-elle pu commencer ?


Cette situation est multifactorielle mais elle prend peut-être ses racines dans les premiers moments de la relation. En effet, connaissez-vous la règle du 4x20 ? Cette règle vous invite à réfléchir sur votre posture initiale, afin de comprendre que vos premières actions sont souvent révélatrices de "qui vous êtes" et donc de la manière avec laquelle votre interlocuteur va pouvoir réagir.


Nous avons tous en nous un référentiel de valeurs, de croyances et des archétypes issus de notre histoires de vie et de notre culture. Ce référentiel se traduit par des petites voix qui nous poussent à répondre à des stimuli par des actions stéréotypées acquises lors de nos apprentissages en tant qu'enfant et adulte.


Testons ensemble votre cerveau

Regardez pendant 20 secondes chacune des images ci-dessous en vous demandant ce que vous pensez de ces personnes ?

Vous allez naturellement penser à des trais de caractère et vous vous êtes forgé une première impression sur ces personnes que vous ne connaissez pas. À travers cet exercice, vous venez d'expérimenter l'impact de vos croyances, valeurs et archétypes. Votre cerveau se base sur vos apprentissages afin d'identifier la situation et apporter une réponse qui lui semble satisfaisante.


De la même manière, vous allez identifier inconsciemment et rapidement la locution, la proximité corporelle et la gestuelle d'une personne, afin de vérifier leur adéquation avec votre propre mode de fonctionnement.

Par exemple, si vous êtes d'une nature plutôt calme et lente et que vous êtes face à une personne avec une trop grande proximité (moins de 20 centimètres), une vitesse de parole élevée et des gestes brusques. Ses attitudes vont aller à l'encontre de votre mode de fonctionnement. Vous allez ainsi naturellement prendre vos distances.


Vous comprenez maintenant le sens du :

20 premières secondes, 20 premiers gestes,
20 premiers mots, 20 premiers centimètres

Réfléchissez désormais à votre positionnement

Comment vous présentez-vous ? Comment vous déplacez-vous ? Réfléchissez à votre façon d'être grâce aux 4 indicateurs. Identifiez ensuite les leviers d'amélioration possibles pour faire évoluer votre positionnement.


Gardez ainsi en tête que chaque interlocuteur dispose d'un référentiel propre, mais qu'il existe aussi un référentiel commun, sous forme d'inconscient collectif (Carl Gustav Jung) pouvant vous aider à améliorer votre approche initiale.


N'oubliez pas d'identifier votre cadre

La culture sociétale, religieuse, managériale, le cadre éducatif... sont autant de sources et de lieux ou peuvent se créer des biais de conformité. Il est donc primordial de connaitre l'environnement pour pouvoir s'adapter à une situation.


Rappelez-vous

Il est facile de se faire un premier avis sur une personne, il est par contre plus difficile d'en changer.



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout